logo girc
Girc association de malades respiratoires créée le 26.10.1987

 

                                                               GIRC  - 20200705_0386    image_header

 
 
 
 
 
 
 

REPAS DU NOUVEL AN + GALETTE DES ROIS Actualités Echo du GIRC octobre 2019

LETTRE DE JEAN-PIERRE BACCHIERI,

Président du GIRC   

 

à

 

HUBERT HORTHOLARY

Président de l'UNAIR

 

Mon Cher Hubert,

 

Le GIRC ne peut que se réjouir de te voir à nouveau t’engager pour La défense de l’hôpital public notre patrimoine commun dont nous bénéficierons tous un jour de l’excellence même si c’est déjà fait de longue date pour nombre d’entre nous.

 

Je souhaite pour autant apporter une nuance face à cette inquiétude justifiée voire anxiogène à savoir distinguer les personnels soignants corvéables à merci et les services fonctionnels et administratifs qui sont très loin de rencontrer les mêmes problématiques,

loin s’en faut.

 

Je souhaite également que le problème des urgences fassent l’objet d’un traitement spécifique et je m’explique :

Dans le passé j’ai été un utilisateur « chronique » des urgences de BICHÂT à Paris et j’ai pu, parfois à mon détriment, mesurer les conditions inimaginables dans lesquelles travaillaient les professionnels de santé, parmi les hurlements, les insultes l’insécurité

alors que cet établissement remarquable accueille toute la misère du monde en particulier la nuit et le week-end.

 

Il n’y a même pas une antenne de police pour garantir le travail en sérénité des dévoués soignants en nombre très insuffisant et sans encadrement de haut niveau dans ce 17ème arrondissement de la capitale.

 

Pour terminer mon commentaire comme tous les républicains je suis favorable au droit constitutionnel de grève mais farouchement opposé à l’indignité qui prévaut aujourd’hui en Île de France où les soignants et multiples intervenants à domicile sont empêchés

d’exercer leur métier au détriment des personnes âgées ou dépendantes et pour ce qui concerne les malades que nous représentons :

l’assistance aux Insuffisants respiratoires dans toutes les déclinaisons de ces pathologies.

 

Ainsi la vie de nos concitoyens est gravement mise en danger par des concitoyens qui sont très loin d’être les plus déshérités de notre société.

 

En perspective de ce chaos les forces de l’ordre font preuve d’intolérance et d’acharnement à l’égard de ces soignants et intervenants à domicile et ce dans l’indifférence générale.

 

Quand on arrive à mon âge on doit tous plus ou moins d’être encore en vie du fait d’avoir un jour pu bénéficier de l’excellence de l’hôpital public nonobstant les imperfections qui demeurent.

 

Mon Cher Hubert je suis de tout cœur avec toi, je soutiens la démarche de tous tes partenaires et de la sphère hospitalière qui est l’honneur de notre pays.

Seul l’hôpital public garantit l’égal accès pour tous à des soins de qualité.

Tout cela tu le sais toi qui a fait un si long parcours durant plusieurs décennies dans les établissements hospitaliers d’excellence.

 

Bon courage, ménage toi, n’oublie pas que ton premier devoir est de te maintenir en bonne santé pour les tiens auxquels tu es si attaché et pour notre fédération que tu présides avec tant de dévouement.

 

Avec toute ma fraternelle amitié.

 

JEAN-PIERRE BACCHIERI 

PRÉSIDENT DU GIRC

62 RUE BLANCHARD

92260 FONTENAY-AUX-ROSES 

 TEL : 06 80 84 42 38

jean-pierre@bacchieri.net

GIRC-ASSO.FR

____________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Lettre de France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine :

 

Bonjour

 

Mardi 17 Décembre 12h-14h, sur le PARVIS du CHU Limoges se tiendra une action destinée à alerter sur la crise sans précédent de l’hôpital public. Usagers, malades, aidants et professionnels de santé pâtissent ensemble d’un système de santé à bout de souffle. Malgré les alertes répétées des associations, des patients, des soignants, les solutions proposées ne sont toujours pas à la hauteur des enjeux.

 

Nous devons travailler et avancer main dans la main pour une refonte complète de ce système. Pour un accès aux soins plus égalitaire et plus efficient. Pour une offre de soins de ville mieux répartie et plus en adéquation avec les besoins des populations. Pour une permanence des soins qui ne soit pas fondée uniquement sur des services d’urgences déjà saturés.

Pour plus de moyens et de personnels dans les hôpitaux publics, et pour une meilleure organisation des soins et des services, garants de l’égalité et de la qualité des soins dans notre pays.

 

Nous, représentants de tous les usagers, réaffirmons notre solidarité avec les personnels soignants.

 

Nous invitons toute personne soucieuse de la préservation de notre système de santé à soutenir, si elle le souhaite, les mobilisations et initiatives qui se dérouleront un peu partout en France. Ensemble sauvons notre système de santé.

L’urgence est absolue.

 

Solidairement.

 

France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine

Union Régionale des Associations Agréées du Système de Santé

 

www.france-assos-sante.org/nouvelle-aquitaine

________________________________________________________

 

 

Hubert Hortholary Président de l’UNAIR a répondu à France Assos :

 

Bonsoir, pour information.

 

Si mes jambes me le permettent je serais là pour cette mobilisation

 

Amitiés

 

Hubert Hortholary Président ASOLIM/VAL

 

 

Retour